Imprimer cette page  Envoyer cette page par e-mail

« Terres d’altitude, regards croisés »
« La montagne », à hauteur d’ailes, à hauteur d’homme, en couleurs, en noir et blanc.

Exposition du 10 au 25 avril 2015. Entrée libre pendant horaires d’ouverture au public (du lundi au vendredi, de 8h à 10h et de 15h30 à 17h30, samedi de 8h à 12h).  

Vendredi 10 avril, en Mairie, Jean-Claude Réminiac, goubetois et Sébastien Castillo, balmois, deux amis artistes photographes, nous ont fait découvrir leur représentation de la montagne. « Des ‘Regards croisés’ d’artistes qui se sont conjugués pour exalter la beauté de la nature » : a évoqué dans son discours Jean-Marc André, conseiller délégué à la culture et au patrimoine qui a présenté leurs parcours artistiques.

terres d'altitudes 9 72 terres d'altitudes 8 72 terres d'altitudes 7 72 terres d'altitudes 6 72 terres d'altitudes 5 72 terres d'altitudes 4 72 terres d'altitudes 3 72 terres d'altitudes 2 72 terres d'altitudes 1 72

Jean-Claude REMINIAC, a d’abord été un familier de la montagne qu’il a parcouru à pied, dessus, dessous alors qu’il était chasseur alpin, moniteur d’escalade, de spéléologie et de ski. Puis Jean-Claude a découvert avec l’ULM, « des perspectives et une approche renouvelée, ordinairement inaccessibles, du jardin naturel de mes aventures et de mes émotions ». Ses photos en couleurs nous renvoient son ressenti, « De cette facilité à me retrouver en quelques minutes à la hauteur de mes enchantements est né le rêve de dérober le meilleur de la rencontre  de la lumière et de la roche calcaire ».

Sébastien CASTILLO, possède plusieurs cordes artistiques à son arc : photographie, peinture et musique. Il commente : «C’est dans l’obscurité du laboratoire paternel qu’est née cette future passion pour la photographie. Porté par la musique autant que par la peinture ou la photo je n’ai jamais vraiment su choisir, si bien que chacun de ces moyens d’expression porte un peu la marque des autres». Aujourd’hui, «La passion pour les grands espaces est un fil conducteur pour l’ensemble du travail présenté ici, mais l’homme n’est pas oublié, même réduit à l’état de fantôme, il est omniprésent dans la démarche photographique».

Tous les tirages ont été effectués par Sébastien Castillo soit d’après négatif noir et blanc avec une méthode argentique traditionnelle sur papier baryté, soit d’après fichier numérique avec diverses techniques.

Jean-Claude REMINIAC

photo JCR d 72  photo JCR c 72photo JCR b 72  photo JCR a 72

Sébastien CASTILLO

SB d 72  SONY DSC SB b 72  SONY DSC