Imprimer cette page  Envoyer cette page par e-mail

    

Alain Fayard, président du club commente :

« Le stage en présence de Jean-Pierre Lavorato a été très positif : de très nombreux compliments de nos adhérents mais aussi des autres clubs présents. Environ 35 personnes étaient présentes (forte affluence pour une date en début de semaine, la salle était remplie) et le stage s’est parfaitement déroulé. Les personnes présentes, que ce soit sur ou en dehors du tatami, ont toutes étaient impressionnées par les qualités physiques de Senseï Lavorato (Senseï = maître en Japonais) qui malgré ses 70 ans, fait preuve d’une efficacité redoutable. Pour nous pratiquants, cet homme est un monument du karaté qui, rappelons-le, a été le premier français à s’entrainer au Japon avec 3 camarades, tous issus de l’équipe de France de l’époque. Ce sont donc les premiers karatékas Français à avoir côtoyé les plus grands maitres Japonais et à faire venir les Japonais en France et en Europe. J’ai coutume de dire que c’est un peu comme si un fan de football se retrouver face à Michel Platini.

Je connais Jean-Pierre Lavorato en tant que karatéka depuis 25 ans, mais j’ai pu le découvrir sous un autre aspect, puisque avec 10 membres du club, nous sommes allés partager un repas pour clôturer cette journée bien remplie en émotion. La soirée s’est donc achevée dans la bonne humeur. Le lendemain, Jean-Pierre Lavorato, accompagné de son assistant, touché par notre accueil, m’a grandement remercié et m’a demandé de transmettre ses remerciements à  Monsieur le Maire pour sa présence. Dès l’an prochain,  il a décidé de réduire le rythme des stages mais a annoncé qu’il réserverait cependant une date pour nous si besoin. Il ne nous reste plus qu’à garder la tête froide, et à continuer de tracer notre chemin dans le plus grand respect de notre art martial.

Enfin, dernières informations : cet été, nous participerons à un stage en Belgique, avec Senseï Kagawa et notre site Internet est en cours de construction, vous pourrez bientôt le découvrir à l’adresse www.uchidoclub.com ».