Imprimer cette page  Envoyer cette page par e-mail

Les vœux du Maire Christian Gauthier à la population goubetoise

Vendredi 17 janvier, près de 900 personnes se sont rendus dans le très bel Ensemble Charles Bringuier où Monsieur Le Maire Christian Gauthier accompagné des élus, a accueilli, a serré la main de chaque invité lors de la cérémonie des vœux de la municipalité.

Christian Gauthier a commencé son discours en remerciant les personnes présentes : les élus des communes voisines, de la région mais également le lieutenant Stéphanie Bourrachot, commandant la communauté de Brigade du Canton de Bourg de péage accompagnée du Commandant Bontemps, L’adjudant Stéphane Gourdol, chef du centre de secours, les directrices et directeurs d’écoles, les parents d’élèves, les présidentes et présidents d’associations, les chefs d’entreprises, les commerçants et artisans, les professions libérales, les journalistes et correspondants de la presse locale et enfin tous les administrés venus des 4 hameaux, ancien ou nouvel habitant.

En préambule, le maire a expliqué qu’ «en période proche d’élection municipale, les textes de loi précisent que la cérémonie de présentation des vœux doit avoir un contenu neutre et informatif, portant sur des thèmes d’intérêt général sans qu’il ne soit fait référence à l’élection à venir ou à la présentation des projets envisagés après l’élection…..Aussi, comme les années précédentes et dans la continuité, je vous commenterai les réalisations et les événements de 2013, mais respectueux de la loi, je n’aborderai pas ce soir les projets 2014 et à venir».

Ainsi, Christian Gauthier a déroulé l’année 2013 en revenant de façon succincte et informative sur ses faits marquants et a débuté par les travaux dont :

  • « L’aménagement du Centre Technique Municipal d’une superficie de 1200 m2, achevé à l’automne a permis de recentrer sur un même lieu les ateliers et les zones de stockage du matériel et des engins, jusqu’alors répartis sur plusieurs sites ;
  • La réalisation d’un préau couvert dans la cour de l’école maternelle de Pizançon s’harmonisant parfaitement aux bâtiments existants récemment rénovés, couplée avec la remise en état de l’enrobé de la cour ;
  • La restructuration et le réaménagement quasi total de l’ensemble Charles Bringuier qui regroupe dorénavant sur un même lieu :
    • Une salle de spectacle polyvalente d’une surface de 640m² qui peut accueillir dans sa superficie totale ou divisée en 2 parties, des concerts, des spectacles, des réceptions ou des séminaires d’entreprises. La salle est équipée d’une tribune télescopique de 348 places et de 164 fauteuils supplémentaires en parterre, elle offre une capacité totale de 512 fauteuils, dotée d’une régie son et lumière, d’une scène démontable de 112m², de loges, d’un écran de 9 x 5 m et d’un vidéoprojecteur. Elle bénéficie d’une cuisine équipée attenante.
    • Le bar également attenant à la cuisine, a été réaménagé. Il est équipé dorénavant d’une chambre froide et d’une terrasse de 150m² côté nord-est commune à la grande salle avec vue sur le ruisseau du Charlieu très appréciable en été.
    • Une bibliothèque de 130m² entièrement équipée de mobilier neuf ;
    • Une salle des ainés de 70m² pouvant s’agrandir sur le hall d’entrée de 21m² et donnant sur un patio commun avec la bibliothèque ;
    • Une salle de danse de 90m² entièrement équipée avec parquet, barres et miroirs ;
    • 6 salles d’une surface de 24m² à 74m² affectés aux sièges des associations jusqu’alors répartis dans différents bâtiments de la Commune inadaptés et onéreux en coût de fonctionnement ;
    • 6 locaux de stockage attenants sous forme de box d’une surface totale de 128m² en partie affectés aux associations qui en ont exprimé le besoin pour leurs activités ;
    • La poterie du GASC (124m²) en pleine expansion, disposera prochainement de nouveaux locaux aménagés en fonction des spécificités de l’activité côté place du 19 mars 1962 ;
    • Le parvis de l’entrée côté bar a été agrandi en lien avec le nouveau parvis crée devant l’entrée de la nouvelle salle ;
    • Une parcelle de 5 000m² située entre le Charlieu et le hangar du Chenevas de l’autre côté du pont sera acquise dans les prochains jours pour permettre la réalisation d’un parking d’environ 250 places ».

Ensuite, le maire a poursuivi l’énumération des travaux en nommant ceux réalisés dans le domaine des réseaux  avec :

  • « Le raccordement aux réseaux d’eaux usées des quartiers des Liouds, Tendillon et les Chaux au nord-est de la Commune et ceux de Carcaille, les Blaches et les Grands Alliers à l’ouest.
  • L’enfouissement des réseaux secs, électricité, téléphone et éclairage public de l’entrée nord du Goubet, dans la perspective d’un aménagement paysager de qualité pour mettre en valeur cette véritable porte d’entrée du village.
  • La réalisation d’un réseau enterré de fibre optique du carrefour de la route du stade à la sortie sud du Goubet jusqu’à Papelissier qui a permis fin décembre de raccorder à l’Internet haut débit ADSL les 134 foyers du village dont 53 étaient en zone blanche, autrement dit sans internet ».
    Le maire a souligné que « ces travaux sous co-maitrise d’ouvrage de la communauté de communes du Canton de Bourg de Péage et du syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique, représentent l’aboutissement de 12 ans de démarches et d’interventions des élus goubétois pour solutionner cette situation incompréhensible pour un village situé à quelques kilomètres seulement de l’agglomération romanaise ».

Puis, dans le domaine économique, de l’industrie, du commerce et des services, le maire a voulu communiquer différentes informations sur le plan industriel avec notamment « une procédure de déclaration de projet lancée en 2013 pour permettre le transfert de l’usine de fabrication de pylônes électriques haute tension CHARIGNON du groupe FAYAT installée au cœur d’une zone d’habitat sur la zone de la Part-Dieu. Cette unité de production doit déménager dans un nouveau bâtiment qui réponde aux normes actuelles mais également pour développer son pôle ingénierie en créant une dizaine d’emplois. Après l’avis favorable du SCoT accordant la dérogation et malgré les avis défavorables de la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles la CDCEA présidée par le Préfet et de la chambre d’agriculture, le commissaire enquêteur dans son rapport qu’il nous a adressé en début de semaine, a émis un avis favorable. Nous allons donc approuver cette modification du PLU et nous verrons bien si dans la conjoncture actuelle de l’emploi, les services de l’Etat osent introduire un recours au tribunal administratif contre notre délibération. Je vous promets qu’on fera parler de nous et qu’on se battra pour garder l’entreprise CHARIGNON au Goubet ».

Ensuite, sur le plan commercial, Christian Gauthier a rappelé :

  • «L’arrivée d’une surface alimentaire sous l’enseigne U express qui ouvrira le 19 février. Elle est équipée d’une station-service en automat 24h sur 24 ;
  • Le changement de propriétaire du Panier Goubetois. M. François Gachet qui a acquis le fonds de commerce en connaissance de l’ouverture prochaine de U express et qui, en se spécialisant dans le vin et le Bio, a considéré qu’il y avait une opportunité à saisir en se diversifiant de la surface alimentaire tout en misant sur l’apport de clientèle nouvelle qu’elle va amener au Goubet ;
  • La construction du complexe sportif et détente privé Platinium Center géré par Guilhem CAPRILLI, ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 23h ;
  • Le déplacement futur des établissements VILLAVERDE sur un terrain de 16 467 m² situé à l’angle de la bretelle d’autoroute et de la rue du 19 mars à Pizançon.

Et enfin sur le plan des services, « La construction de la caserne de gendarmerie de Chatuzange le Goubet enfin validée par un courrier signé du colonel HEBERT commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Drôme avec en copie la note d’agrément du terrain et du cadre juridique relative au dossier de construction reçue du ministère de l’Intérieur le 12 novembre ».

Toujours dans le domaine de la tranquillité et de la sécurité, le maire a rappelé sa volonté de « prioriser la sécurité des biens et des personnes avec l’installation de 24 caméras supplémentaires de vidéo protection, portant le nombre total à 30 caméras dont 9 au Goubet et 21 à Pizançon et la mise en place de voisins vigilants basés sur le volontariat pour compléter le dispositif de sécurité ». A l’issue des réunions publiques de décembre animées par des officiers et référents de la gendarmerie, l’intérêt de la centaine de personnes présente à chaque réunion, s’est révélé avec l’inscription de 16 volontaires pour être voisins vigilants et depuis deux réunions se sont tenues avec la Mairie et la gendarmerie pour la prochaine mise en place du dispositif « voisins vigilants ».

Dans son discours, le Maire Christian Gauthier a commenté le résultat du recensement effectué en 2013 : « Nous étions 5122 habitants en janvier 2013. Toutefois, les 36 000 communes de France étant recensées tous les 5 ans par tranche, le chiffre officiel de notre population pour une période de 2 ans correspond à un calcul théorique qui fixe notre population administrative au 1er janvier 2014 à 4 970 habitants pour 2014 et 2015. C’est pas de chance lorsqu’on sait qu’il existe un cliquet à 5000 habitants qui permet de percevoir des dotations supplémentaires notamment une partie des droits de mutation ».

Enfin, le maire a communiqué une information qui s’adresse à l’ensemble de la population goubetoise, à savoir le maintien des taux d’imposition communaux de la taxe d’habitation et des taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties, soit respectivement 6% pour la TH, 9,50% pour la TFPB et 16% pour la TFPNB. Les raisons du maintien des taux d’imposition a été commenté par Christian Gauthier : « …dans le contexte actuel de matraquage fiscal insupportable et même si nous constatons une baisse des dotations de l’Etat, le conseil municipal à l’unanimité a voté lors du conseil municipal réuni le 19 décembre, un budget qui prenne en compte la dégradation de la situation financière des ménages, voire la détresse pour les plus défavorisés ».

Avant de convier ses invités à continuer les discussions autour d’un verre de l’amitié, le maire Chrisitian Gauthier a proposé de revenir sur un événement exceptionnel qui s’est déroulé en mairie en juin 2013 :

« Le dimanche 30 juin s’est déroulée en mairie une cérémonie empreinte d’une très grande solennité et chargée de beaucoup d’émotion au cours de laquelle le  comité Français pour Yad Vasheim a remis à titre posthume le diplôme de « Juste parmi les nations », la plus haute distinction civile décernée par l’Etat d’Israël, à Louise Longueville pour avoir sauvé à ses risques et périls deux enfants juifs, Michel et Henri JABKO de la barbarie nazie».

Il a rappelé que l’année 2014 sera l’année du centenaire de la grande guerre 14-18. « Tirons les leçons de notre histoire, la France n’est jamais à l’abri du pire mais surtout elle est toujours prête pour le meilleur, pourvu qu’elle ait une ambition, un cap et un capitaine ».

C’est avec beaucoup d’affection, que Christian Gauthier a remercié son équipe d’élus municipaux, les agents des services municipaux, les directeurs d’écoles, les partenaires privés et publics « pour tout ce que vous avez donné pour notre commune en 2013. Grâce à vous et dans vos différents domaines d’intervention, la commune a encore évolué cette année, sans excès, de manière raisonnée modestement mais surement ».

Et de conclure : « Il me reste maintenant à vous souhaiter à chacune et chacun d’entre vous mes meilleurs vœux 2014 avec le vœu qui me semble être le plus cher, celui d’une bonne santé ».

voeux 14 a 72dpi voeux 14 c 72dpi voeux 14 d 72dpi voeux 14 e 72dpi voeux 14 f 72dpi voeux 14 h 72dpi voeux 14 i 72dpi DSC_0012 72DPIvoeux 14 j 72dpi voeux 14 k 72dpi voeux 14 l 72dpi voeux 14 m 72dpi

Garderie pour enfants assurée par deux ATSEM des groupes scolaires de la commun

voeux 14 b 72dpi

Excellent buffet préparé à base de produits locaux des enseignes de la commune : LE PANIER GOUBETOIS, LA FERME DU COIN, LA SUPERETTE DESCOURS, LA BOULANGERIE ANDRE, LA BAGUETTE ENCHANTEE, LILI CROUSTILLE, et des communes voisines : LA CHARCUTERIE GRIMAUD, LES RAVIOLES servies par Grégory Manoukian de la Mère MAURY.

voeux 14 g 72dpi