Actualité

Monoxyde de carbone

Attention à l'intoxication

Le monoxyde de carbone (CO) est une des principales causes d’intoxication accidentelle en milieu domestique. Chaque année en France, près de 5000 personnes sont exposées à une intoxication au monoxyde de carbone et une centaine en décèdent.

 

Les intoxications au monoxyde de carbone dans les logements peuvent survenir :
- si les appareils de chauffage et de production d’eau chaude sont mal entretenus car les combustibles (bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol) y brûlent mal ;
- s’il y a une mauvaise ventilation dans le logement, surtout dans la pièce où est installé l’appareil à combustion ;
- si le conduit de fumée n’a pas été ramoné régulièrement : les produits de combustion ne peuvent pas s’évacuer correctement vers l’extérieur et risquent de refouler à l’intérieur du logement ;
- si les appareils ne sont pas utilisés conformément aux prescriptions du fabricant : les chauffages d’appoint fonctionnant au bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol, non raccordés à l’extérieur, ne doivent être utilisés que quelques heures consécutivement ; les cuisinières, réchauds de camping, fours, braseros ne doivent pas être utilisés pour se chauffer ; les groupes électrogènes ne doivent être utilisés qu’en extérieur

 

Pour éviter, les intoxications au monoxyde de carbone, il existe des gestes simples.

Avant chaque hiver :
- faites vérifier vos installations (chaudières, chauffe-eau, cheminées, inserts, poêle) par un professionnel qualifié ;
- faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits de cheminées.

Pendant tout l’hiver :
- aérez votre logement ;
- ne bouchez jamais les entrées d’air ;
- respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées dans le mode d’emploi par le fabricant.

En période de grands froids ou en cas de coupure d’électricité :
- n’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero…
- n’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu ; ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence ;
- installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos (garages, caves, buanderie…) ;
- ne laissez pas couver le feu de votre poêle s’il est annoncé une période de redoux.
Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer auprès d’un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service.

 

Il existe sur le marché français des détecteurs de monoxyde de carbones à fixer ou portables (la norme européenne NF EN 50291 doit figurer sur l’emballage du produit).

 

Plus d'informations sur le site de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.


Retour