Imprimer cette page  Envoyer cette page par e-mail

LE  DICRIM

DOCUMENT D’INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS

Selon la loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile. la municipalité a mis en place un Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

La prévention commence par l’information et en matière d’information préventive, le décret du 11 octobre 1990 impose donc au préfet d’établir un dossier synthétique, le Dossier Départemental sur les Risques Majeurs* (DDRM), où le préfet arrête la liste des communes concernées par les risques naturels et technologiques majeurs.

La maquette nationale aborde dans un premier temps des généralités sur les risques majeurs naturels et technologiques en donnant une définition de ces risques puis en rappelant les mesures de prévention, de protection et les consignes de sauvegarde. Chaque risque naturel et technologique est ensuite décliné au niveau national, régional, départemental et communal.

Au niveau communal, le maire doit établir le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) en complétant les informations transmises par le préfet.En effet, l’article L125-2 du Code de l’Environnement prévoit que « Les citoyens ont un droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s’applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles. »

L’information préventive, instaurée par le décret n°90-918 du 11 octobre 1990 modifié par le décret du 9 juin 2004, stipule que : « L’information donnée au public sur les risques majeurs comprend la description des risques et de leurs conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l’environnement, ainsi que l’exposé des mesures de prévention et de sauvegarde prévues pour limiter leurs effets. »

Le DICRIM de Chatuzange le Goubet

Afin que la vigilance collective soit préservée et que la réactivité soit au rendez-vous en cas de crue centennale ou d’un accident technologique majeur, le Maire Christian Gauthier veille à la diffusion des mesures de prévention prises par la municipalité et fait en sorte que chacun soit acteur de sa sécurité, qu’il sache comment anticiper, comment reconnaître une alerte, comment se protéger et se comporter. Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) destiné à la population fait partie des outils utiles à l’entretien de cette mémoire.

Il recense les principaux risques majeurs auxquels nous pouvons être confrontés sur notre commune :
1 – risques naturels : risque inondation, risque sismique, risque météorologique.
2 – les risques technologiques : le risque Transport de Matières Dangereuses (TMD), le risque rupture de barrage (barrage de Monteynard dans le département de l’Isère).
Et pour chacun de ces risques, il énonce très simplement la conduite à tenir en cas de danger avéré.

Le DICRIM est disponible à l’accueil de la Mairie ou est téléchargeable en version pdf : DICRIM

* Risque majeur : C’est un risque de faible fréquence (l’homme et la société peuvent être d’autant plus enclins à l’ignorer que les catastrophes sont peu fréquentes) mais de gravité importante : nombreuses victimes, dommages importants aux biens et à l’environnement.