Imprimer cette page  Envoyer cette page par e-mail

ATTESTATION D’ACCUEIL

Principe
Un étranger, qui veut venir en France pour moins de 3 mois pour une visite privée ou familiale, doit présenter un justificatif d’hébergement, appelé « attestation d’accueil » (ancien « certificat d’hébergement »).
Il s’agit d’un document officiel qui doit être rempli et signé par la personne domiciliée en France, qui se propose d’héberger l’étranger.
La demande est examinée, validée et délivrée par le maire du domicile. Certaines conditions sont exigées.
En cas de refus, des recours sont possibles.

 

Personnes concernées
L’attestation d’accueil est exigée de l’étranger, qu’il soit d’une nationalité soumise à visa de court séjour ou pas.
Si l’étranger est d’une nationalité soumise à visa, il ne pourra obtenir son visa que s’il joint l’attestation d’accueil à sa demande.
S’il est d’une nationalité dispensée de visa, il devra présenter l’attestation d’accueil aux frontières extérieures de l’Espace Schengen.

Pièces à produire :
Le demandeur doit présenter les originaux des pièces suivantes :

  • 1 timbre fiscal de 30€,
  • carte d’identité ou carte de séjour de l’hébergeant (recto-verso),
  • 2 justificatifs de domicile (- de 3 mois) de l’hébergeant (facture électricité, gaz, eau ou téléphone fixe uniquement)
  • avis d’imposition ou de non-imposition de l’année correspondante (en fonction de la date de la demande),
  • 3 derniers bulletins de salaires + contrat de travail du demandeur (attention : pour un couple, fournir les documents pour chacun des conjoints),
  • photocopie du passeport + adresse complète de l’hébergée,
  • un document prouvant sa qualité de propriétaire, de locataire ou d’occupant du logement dans lequel il compte héberger le ou les visiteurs (comme un titre de propriété, taxe foncière ou un bail locatif),
  • si l’attestation d’accueil est demandée pour des enfants mineurs non accompagnés, une attestation sur papier libre rédigée par ou les détenteurs de l’autorité parentale, et précisant la durée et l’objet du séjour des enfants.